Ecole de a paix : Namur

EuroPROFEM - The European Men Profeminist Network http://www.europrofem.org 

   

Précédente ] Accueil ] Remonter ] Suivante ]
 

ECOLE DE LA PAIX

"PREVENIR LES VIOLENCES ET CONSTRUIRE LA PAIX"
La Paix: vivre ensemble tout en étant différents, dans le respect mutuel

 

ECOLE DE LA PAIX  [logo]
7 rue Très Cloîtres
38000 GRENOBLE
FRANCE

Tél : 33/(0)4-76-63-81-41
Fax : 33/(0)4-76-63-81-42
Mél : ecole@ecoledelapaix.org
Web : http://www.ecoledelapaix.org

L'Ecole de la Paix est une association loi 1901. "Elle a pour but l'information et l'éducation des citoyens en vue de promouvoir des relations sociales locales, nationales et internationales plus pacifiques."

Autrement dit, elle veut promouvoir une culture de paix :
-  les relations interpersonnelles,
- entre les groupes,
- dans les relations internationales.

L'Ecole de la Paix est à la fois :

>> Un institut de recherche : analyse de conflits, conversion des industries d'armement, situation des minorités, réparation des traumatismes, culture de Paix,

>> Un centre de documentation et d'information,

>> Une équipe d'interventions en milieu scolaire, apte à mettre des outils au service de l'enseignement et de la formation

>> Ses partenaires sont : les particuliers, les associations, les institutions, les collectivités locales.

Les Pôles

Les actions de l'Ecole de la Paix sont regroupées par " pôles " (un pôle est "un secteur d'activités exerçant un rôle d'entraînement sur le développement" de la structure) : pôle ASS (Vie de l'association), COM, DOC (politique documentaire), EDU (actions pédagogiques, sensibilisation à la pédagogie de la paix), MED (opérations de médiation), et pôle REC (Recherche et paix).

"La classe mondiale de l'an 2000"

Des jeunes proposent un nouveau souffle au monde pour apprendre la Paix.

Objectifs :

Il s'agit de mettre en valeur ce qui peut être facteur de paix dans l'enseignement par la création d'une "classe 2000". Cette classe virtuelle aura son "centre nerveux" à Grenoble, et sera constituée par des enseignants et des élèves volontaires du monde entier.

En liaison permanente, par courrier électronique, la classe 2000 travaillera sur un programme d'activités et aboutira à des recommandations de contenus pédagogiques transposables dans les différents pays concernés.


Déroulement :

Dans chaque pays seront conduites des recherches :

- en histoire : étude des périodes de paix dans l'Histoire et étude de la vie et des actions de personnages considérés comme acteurs de paix.

- en science : repérage et étude des événements, des découvertes et des inventions humaines qui ont été générateurs de paix.

- en linguistique : étude des mots qui désignant le concept de paix, le sens de ces mots.

- en littérature : l'idée de paix dans les textes fondateurs, dans la littérature, dans les contes.

- en art plastique : les représentations artistiques de la paix.

- en sociologie et philosophie : la représentation dans la vie quotidienne, dans les rites et les mythes, dans l'imaginaire.

Seront réalisés des documents de synthèse (dossier pédagogique, frise historique et atlas de la paix) et des activités artistiques (spectacle vivant, exposition, art plastique).

A la fin de l'expérience, il est prévu de réunir des représentants des participants des différents pays à Grenoble, pour un stage d'été, pendant une semaine pour une mise en commun du travail conduit.

Conditions de participation :

Pendant l'année 1999/2000, la "classe 2000" sera composée d'enseignants et de jeunes, en Europe du Nord, en Europe de l'Est, en Afrique, en Amérique du Nord, en Amérique latine, en Asie. Ils seront, dans chacun des pays concernés, les délégués, auprès de leurs collègues et camarades nationaux, de cette expérience. L'expérience visera des jeunes, garçons et filles de 12 à 18 ans, représentatifs, dans chaque pays, de l'ensemble des couches sociales.