Arrête!  Tu me fais mal!

La violence domestique, 60 questions, 59 réponses

EuroPROFEM - The European Men Profeminist Network http://www.europrofem.org 

   

Précédente ] Accueil ] Suivante ]

Arrête!  Tu me fais mal!

La violence domestique, 60 questions, 59 réponses

Daniel WELZER-LANG en collaboration avec Jules Henri Gourgues
vlb éditeur - 1992

 

TABLE DES MATIERES  

Questions / Réponses

 Une histoire de cas en guise de préface 

Introduction : 1- Pourquoi un livre sur la violence ?  

 

Première partie: Les questions de base

2- Qu'appelle-t-on violence domestique et quelles formes prend-elle ?

• Les violences physiques
•Les violences psychologiques
• Les violences sexuelles, ou violences sexuées
• Les violences verbales
• les violences contre les animaux et/ou les objets
• La violence économique
• La violence contre les enfants
• Et les autres violences

3- Quelle est l'ampleur de la violence domestique ?
4 - Si la violence domestique est présente dans tous les pays, serait-ce qu'elle est naturelle ?
5 - Mais les hommes ne sont-ils pas plus forts que les femmes ?

 

Deuxième partie:  

Profils, rumeurs, mythes véhiculés-e-s dans les sociétés industrielles contemporaines

6- La violence : un mythe moderne ?

7 - L'homme violent provient de milieux populaires, modestes, ou défavorisés ?

8 - L'homme violent : un alcoolique ?

9 - L'homme violent : un fou ? un monstre ?

10 - L'homme violent : un homme à double visage et à double personnalité ?

11 - L'homme violent : un ancien enfant battu ?

12 - La violence, c'est une perte de contrôle ?

13 - Le stress provoque la violence ?

14 - Ce sont les femmes qui apprennent la violence aux hommes ?

15 - Ce n'est pas n'importe quelle femme qui est victime de violences ?

16 - Les femmes provoquent la violence ?

17 - La femme violentée y trouve son compte ?

18- Elles aiment ça ?

 

 

Troisième partie: La violence, comment ça marche ?

19 - Toutes les violences décrites sont-elles équivalentes ?

20 - Comment les hommes violents ou les femmes battues définissent la violence ?

• Et les autres personnes violentées : les hommes, les enfants

21 - Comment apparaît la violence ? Est-elle régulière ? Le cycle de la violence :

• le quotidien du couple : silences, contrôle et montée de la violence

• l'irruption de violence : les coups

• les excuses

• la lune de miel

• le retour du quotidien

22 - Y a t-il une fréquence particulière à la violence ? La spirale de la violence.

23 - A partir de quand une violence est-elle considérée comme grave ou intolérable ?

24 - Quand apparaît le premier coup ?

25 - Un homme qui a été violent avec une femme, le sera t-il avec une autre ?

 

 

Quatrième partie: les violences dans le couple


26- Quand commencent les violences ? Y-a-t-il des signes avant-coureurs ?

27 - Toute concession, ou tout compromis, n'est-il donc qu'un signe avant-coureur de violence domestique ?  

28 - Quels sont les couples où il existe de la violence ?  

29 - Peut-on vraiment savoir si un homme est violent ou si sa compagne est violentée ?

Qu'en est-il du secret ?  

30 -Existe-t-il un rapport entre être violents à l'intérieur de la maison ou à l'extérieur,

par exemple dans la rue ?  

31 - Pourquoi les femmes se taisent :  

32 - Pourquoi certains hommes frappent et d'autres pas ?  

33 - Que ressent l'homme violent ?  

34 - Quels rapports entre amour, haine et violence domestique ?  

35 - Pourquoi part-elle ?  

36 - Quelle est l'influence des foyers d'accueil dans la rupture ?  

37 - Pourquoi revient-elle souvent chez son conjoint ?  

38 - Quelles sont les réactions du conjoint au départ ?  

39 - Pourquoi restent-elles ?  

40 - Quels sont les rapports entre violences domestiques et sexualité ?  

41 - L'infidélité est-elle de la violence ?  

42 - Y a t-il des couples où la violence n'existe pas ?  

43 - Et les couples où la violence est égale ? où "on" se bat ?  

44 - Que penser de la violence à enfants ?

45 - Y-a t-il un stade à partir duquel on peut déclarer 

qu'un enfant est battu ou qu'un enfant est martyrisé ?  

46 - Et les parents battus par les enfants ? les grands parents battus ?  

47 - Existe-t-il des hommes battus et des femmes violentes ?

48 - Qui sont les hommes battus ?

49- Y a t-il aussi des violences dans les couples homosexuels ?

 

 

Cinquième partie: en sortir

50 - Que signifie "sortir" de la violence domestique ?

51 - Comment ça se passe en France pour les violences domestiques ?

52 - L'accueil des femmes ?

53- L'accueil des hommes violents ?

• Qui accueille les hommes violents ?

• Quels sont les hommes qui viennent ?

• Comment se passe l'accueil des hommes violents ?

54 - Peut-on faire confiance aux centres pour hommes violents ?

55 - Que faire dans un couple où l'homme est violent ?

• Peut-on rester et rendre les coups ?

• Peut-on rester et en parler autour de soi pour briser l'isolement ?

• Peut-on rester et aller voir ensemble un-e conseiller-e conjugal-e

ou un-e thérapeute ?

• Peut-on rester et porter plainte ? p. 86• Doit-on se séparer ?

56 - Qu'est-ce que la rupture symbolique ?

57 - Vive la séparation ?

58 - Un séjour dans un centre pour femmes ou pour hommes

ou une thérapie quelconque amène-t-il à quitter la violence ?

59 - Comment ça se passe quand un couple reprend la vie commune?

60 -Conclusion : la 60 ème question ?

  

 

Bibliographie des ouvrages cités:

Liste des principaux centres français, belges, suisses et québécois, pour femmes battues.

Liste des principaux centres français, belges, suisses et québécois,

pour hommes violents

 

à Madeleine Lang

Remerciements :

Mes remerciements vont à l'ensemble des personnes qui ont accepté de collaborer à mes recherches ou qui ont donné de leur temps pour que ce livre prenne forme. Plus particulièrement je remercie : Elvire Bernardet, Jacques BROUE, Robert CORMIER, Juergen DANKWORT, Clément GUEVREMONT, Marthe Jomard, Dominique Marron, Gérard Petit, François Schneider, Claire THIBOUTOT et les étudiants-e-s de Sociologie des Sexes de l'Université Lumière Lyon 2.

Les organismes CHOC de Laval, Options de Montréal, GAPI de Québec et RIME de Lyon ; Les hommes violents clients de CHOC, de GAPI et de RIME pour l'aide qu'ils m'ont apporté.

Ce livre doit beaucoup à Jules Henri Gourgues et Gérard PETIT.

Jules Henri Gourgues fait partie de ces amis québécois connu dans les arcanes de la condition masculine, à l'époque des premières interrogations sur l'identité masculine. Par ses conseils, son énorme travail de relecture et de réécriture, il a grandement aidé à rendre ce manuscrit intelligible et accessible.

Gérard PETIT est mon complice lyonnais. Celui avec qui nous avons créé RIME, le centre d'accueil pour hommes violents de LYON et qui depuis, me conseille dans l'ensemble de mes recherches sur la violence.

 

Livre publié chez VLB ÉDITEUR 
3° trimestre de 1992

Une division du groupe Ville-Marie Littérature
1000, rue Amherst, bureau 102
Montréal (Québec) H2L 3K5

Distributeurs exclusifs:
Pour le Québec, le Canada et les Etats-Unis: LES MESSAGERIES ADP
Pour la Belgique et le Luxembourg: PRESSES DE BELGIQUE S.A.
Pour la Suisse: TRANSAT S.A.
Pour la France et les autres pays: INTER FORUM


Du même auteur : Le viol au masculin, L'harmattan Paris, 1988
Les hommes violents, Lierre et Coudrier Paris, 1991

 

 


Précédente ] Accueil ] Suivante ]